Présentation

Les 48H BD, c’est :

  1. La fête de la bande dessinée, du manga et des comics, partout en France et en Belgique. Avec 300 000 participants en 2016 et un public large, familial et éclectique, c’est une manifestation résolument populaire et festive, avec la même démarche que, par exemple, Partir en livre ou encore la Fête de la musique.
  2. Une réponse à l’enjeu de démocratisation de la lecture. Au fil des ans, l’événement a également pour objectif de sortir des lieux consacrés au livre et d’aller chercher les publics éloignés et empêchés.
  3. Une association, composée de 12 éditeurs membres qui s’associent afin d’organiser une grande manifestation nationale dédiée au 9ème art.
  4. Une mobilisation de toute la chaîne du livre  : libraires, bibliothécaires, éditeurs et, bien sûr, les auteurs, qui sont au centre du dispositif.
  5. 200 auteurs qui vont à la rencontre de leurs lecteurs et proposent des animations originales, ludiques et variées, autour de la bande dessinée, dans les librairies et les bibliothèques mais aussi en hors-les-murs et dans les écoles et les hôpitaux. Tous les auteurs sont rémunérés pour les animations qu’ils mènent.
  6. Une sélection d’ouvrages proposée dans plus de 1 500 librairies, pour inciter le public à explorer la variété de la bande dessinée, du manga et des comics et à découvrir la librairie. 230 000 albums publiés au prix de vente public d’un euro grâce à l’investissement financier de douze éditeurs.
  7. Une action de médiation dans les bibliothèques et les écoles grâce à la fourniture d’un kit pédagogique sur le neuvième art.
  8. Une opération spéciale menée en Ile-de-France, avec les lycées, les bibliothèques et les libraires indépendantes avec, pour la première année, un partenariat avec les maisons d’édition de petite taille de la région : Ca et LàCambourakis, L’Agrume, LaCafetière, Warum et Les Rêveurs.
  9. Des actions sociales, avec des dons d’albums aux écoles, collèges, lycées et bibliothèques (grâce aux recettes générées par les ventes des albums à 1 €).
  10. Chaque année, un partenariat est noué entre les 48H BD et une association caritative. Après Bibliothèques Sans Frontières en 2016, c’est l’association Coucou Nous Voilou qui a été sélectionnée en 2017, pour  favoriser l’accès des enfants hospitalisés à la lecture, et leur permettre de rencontrer des auteurs de BD.

©2017 48H BD | contact | espace presse